Accueil
Plan
Glossaire
Contact
Liens
Observatoire de Paris
Les ExoplanètesCoRoTCoursOutilsBase de données
<-   L'équation de Drake   ->
Equation de Drake
figures/drake.gif
Crédit : Observatoire de Paris / UFE

L'équation de Drake correspond à une position scientifique du problème, posée par l'astronome américain Frank Drake en 1961.

Hypothèse

On se limite à notre Galaxie, car même à la vitesse de la lumière (300000 km/s) il n'est pas envisageable de se rendre dans une autre galaxie ni même de communiquer (par radio) avec ses "habitants" éventuels. Les galaxies les plus proches sont à des centaines de milliers d'années-lumière de distance !

Dans notre Galaxie, Drake a exprimé sous forme d'une équation simple la manière de calculer le nombre de civilisations avec lesquelles nous pourrions communiquer aujourd'hui (Nciv). L'équation donnée en 1961 par Frank Drake est :

Nciv = Fét x Ppla x Npla x Pvie x Pint x Pcom x T

Fét est le taux de formation des étoiles dans la Galaxie. Il est égal au nombre d'étoiles dans la Galaxie divisé par l'âge de la Galaxie, sachant que le nombre actuel d'étoiles correspond à peu près au nombre total d'étoiles ayant existé.
P... est la probabilité ou fraction des étoiles satisfaisant à une condition particulière (de 0 à 100%, c.à.d. de 0 à 1)
Ppla est la probabilité qu'une étoile possède des planètes
Npla est le nombre moyen de planètes habitables par étoile. Cela suppose que l'étoile ait de "bonnes" caractéristiques, que la masse de la planète soit "correcte", et que la distance de la planète à l'étoile soit "correcte".
Pvie est la probabilité que la vie apparaisse sur une planète habitable
Pint est la probabilité que l'intelligence apparaisse sur une planète où la vie est apparue
Pcom est la probabilité qu'une forme de vie intelligente développe des moyens de communiquer avec d'autres mondes
T est la durée pendant laquelle une telle communication peut être détectée. C'est donc la durée de vie d'une civilisation communicante.

Il est important de remarquer que cet énoncé scientifique décompose les facteurs requis, et permet donc de les étudier, mais il ne donne pas la réponse. Nous connaissons très mal la plupart des termes. L'équation de Drake est en fait un excellent moyen de mesurer notre ignorance … et nos progrès.