taches-solaires-Galilee.png
Dans le Sidereus Nuncius : taches solaires observées par Galilée en 1610
Crédit : Bibliothèque / Observatoire de Paris