Accueil
Plan
Glossaire
Contact
Liens
Observatoire de Paris
Les ExoplanètesCoRoTCoursOutilsBase de données
<-   Les yeux de CoRoT   ->
figures/leciel.gif
Ce que verra CoRoT sur une carte du ciel limitée aux régions équatoriales. Les régions claires délimitent la voie lactée.
Crédit : Observatoire de Paris / LESIA / UFE

CoRoT enregistrera simultanément sur ses quatre détecteurs les variations d'éclat de 10 étoiles brillantes (de magnitudes comprises entre 6 et 9.5) pour le programme de sismologie et 12 000 étoiles faibles (de magnitudes comprises entre 11 et 16) pour le programme exoplanètes.

Ces étoiles seront choisies de façon à réaliser au mieux les objectifs scientifiques de la mission en s'appuyant sur des observations depuis le sol. Mais le ciel observable par CoRoT est limité par les performances du satellite et par la nécessité d'observer dans l'ombre du Soleil.

Les qualités scientifiques des cibles et les contraintes techniques définissent les « Yeux de CoRoT » : deux cercles diamétralement opposés sur le ciel de 12 degrés de rayon, centrés à l'intersection du plan galactique et du plan équatorial. L'un, observable en hiver est situé près des constellations d'Orion et de Monoceros, l'autre observable en été près de celles de l'Aigle et de Scutum.