Accueil
Plan
Glossaire
Contact
Liens
Observatoire de Paris
Les ExoplanètesCoRoTCoursOutilsBase de données
<-   EVRIS   ->
figures/evris3.jpg

Le projet EVRIS, dédié à la sismologie et embarqué sur la sonde russe MARS 94/96, devait observer quelques étoiles très brillantes une vingtaine de jours chacune, pendant le voyage de la sonde vers Mars, qui devait durer 9 mois.

L'instrument est un petit télescope de 9 cm de diamètre, associé à un senseur stellaire servant à maintenir un pointage précis.

  • Le détecteur est un photomultiplicateur Hamamatsu.
  • L'ensemble est fixé sur la plateforme de pointage PAIS construite par les Russes, elle-même installée sous les panneaux solaires de la sonde.

Après un lancement réussi par une fusée PROTON depuis le cosmodrome de Baïkonour (centre spatial situé au Kazakhstan), l'allumage des moteurs permettant d'atteindre la trajectoire interplanétaire n'a pas fonctionné correctement et la sonde et ses 46 expériences se sont écrasées sur la Terre, probablement dans les montagnes de Bolivie…..

Le premier CoRoT

Dans l'appel à idées du CNES de 1993 pour des missions scientifiques sur minisatellites, les sismologues voient l'opportunité de lancer rapidement un instrument de deuxième génération plus performant et plus ambitieux qu'EVRIS qu'ils pensaient voir voler dans très peu de temps.

figures/premier_schema.jpg

Les progrès essentiels seraient :

  • L'amélioration de la mesure grâce à un télescope plus grand, permettant de collecter plus de photons,
  • L'allongement de la durée d'observation .

Le programme scientifique visait à détecter des oscillations analogues à celles du Soleil dans une bonne dizaine d'étoiles brillantes.