Accueil
Plan
Glossaire
Contact
Liens
Observatoire de Paris
Les ExoplanètesCoRoTCoursOutilsBase de données
Retour   Histogramme des masses   ->
images/histogramme_m.gif
Histogramme des masses en juillet 2007.
Crédit : Jean Schneider et al / Observatoire de Paris

On observe que le nombre de planètes décroît rapidement avec la masse pour devenir très faible au-delà de 10 MJ (c'est à dire 10 fois la masse de Jupiter). Cet effet n'est pas dû à la technique de détection qui est d'autant plus efficace que les planètes sont massives. Il semble donc que les planètes plus massives que 10 MJ ne se forment que rarement autour d'étoiles de type solaire.

Bien que la masse en abscisse soit en réalité pour la plupart des planètes le produit de la masse par le sinus de l'inclinaison de l'orbite sur le ciel, on montre par des calculs statistiques que l'échantillon des planètes connues est suffisamment grand pour que l'histogramme réel ne diffère pas significativement de l'histogramme obtenu à partir des mesures.