Ressources libres - Lumières sur l’Univers
Entrée du siteSommaireGlossairePage pour l'impression<-->
- Histoire de l'Astronomie

L'inachèvement de la Carte du ciel

Concrètement, la Carte du ciel nécessite, pour chaque observatoire impliqué, une série de tâches distinctes.

Les deux dernières activités permettront l'arrivée de femmes, chargées de travaux de mesure et de statistique au sein des observatoires. C'est notamment le cas au sein des observatoires de Toulouse, Bordeaux et Paris. Ce dernier établissement emploie Dorothea Klumpke (1861-1942) qui est la première femme à soutenir une thèse d'astronomie (sur les anneaux de Saturne) en France.

La Carte du ciel reste un projet inachevé. La multiplication des travaux périphériques, l'importance prise par le catalogue au début du 20e siècle, la difficulté à traiter un grand nombre de données chiffrées vont contribuer à l'enlisement progressif du projet. Il sera officiellement interrompu par l'Union Astronomique Internationale en 1970.

Page précédentePage suivante